Chanson douce – Leila Slimani

chanson-douceSalut à tous,

A l’occasion du week-end à 1000 (article ici !), j’ai décidé de livre ce livre dont tout le mo
nde a parlé après que son auteur ait reçu le prix Goncourt 2016 ! Livre court et prenant, je l’ai lu en quelques heures à peine, et il m’a coupé le souffle !

Résumé :

Lorsque Myriam, mère de deux jeunes enfants, décide malgré les réticences de son mari de reprendre son activité au sein d’un cabinet d’avocats, le couple se met à la recherche d’une nounou. Après un casting sévère, ils engagent Louise, qui conquiert très vite l’affection des enfants et occupe progressivement une place centrale dans le foyer. Peu à peu le piège de la dépendance mutuelle va se refermer, jusqu’au drame.

Mon avis :

Leila Slimani maîtrise parfaitement la description des personnages, leur état d’esprit autant que leurs sentiments les plus profonds, à se demander si les personnages sont eux mêmes conscient de leurs propres sentiments.

Elle nous permet de suivre le développement personnel de plusieurs personnages, les parents, les enfants, la nounou, mais aussi des personnages plus secondaires. On entre très vite dans ce monde, on a l’impression d’avoir rencontrer ces personnages, on s’identifie très facilement à eux, ce fait de ce roman une poignante histoire qui nous touche en plein cœur.

Pas de suspens, dès les premières pages on a déjà cerné l’histoire en elle même, mais on continu ce livre pour ce qu’il retranscrit, les sujets de réflexion qu’il ouvre et toutes ces questions qu’on finis par se poser pendant la lecture.

J’ai beaucoup aimé ce livre pour ça, cette réflexion, j’ai moins aimé le déballage de l’histoire dès les premières pages, selon moi, le livre aurait été encore plus poignant avec ce suspens qui nous fait douter tout le long de la lecture, dommage !

Mes notes :

Univers – 8/10

Personnages – 9/10

Intrigue – 2/10

Total – 7/10

Publicités

5 réflexions au sujet de « Chanson douce – Leila Slimani »

  1. Je vais le lire cette semaine. J’espère apprécier ma lecture. Un livre dont on doute de la fin tout du long : Je me suis tue de Mathieu Menegaux, et assez poignant. Ce n’est pas vraiment la même histoire mais ça m’y fait penser et je le conseille. 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s